Nous pouvons vous accompagner dans la recherche de votre financement de formations.
N'hésitez pas à nous contacter pour trouver la solution la plus adaptée à votre situation.

En financement personnel

  • En financement personnel, nous demandons :

  • pour les formations pratiques (esthétique ou coiffure) : un acompte de 650€ (prix du kit)

  • pour les formations ne nécessitant pas de matériel (petite enfance, secrétariat, CQP hydrotechnicien) : un acompte de 500€

  •  

  • Le reste du coût de la formation peut être financé en 10 ou 12 fois sans frais.

notre taux de réussite 2021 (700 x 700 px) (1).png

Le CPF c’est quoi ?

  • Vous êtes salarié, en alternance, indépendant ou demandeur d’emploi : vous avez droit à des formations professionnelles éligibles au CPF.
     

Connectez-vous au site Mon Compte Formation, munissez-vous de votre numéro de sécurité sociale, créer votre compte et regardez votre enveloppe financière !

 

Attention jusque fin juin !! Si vous avez travaillé avant 2015, vous pouvez augmenter votre enveloppe avec vos heures de DIF (recherchez sur vos fiches de paie de décembre 2014 ou janvier 2015, ou sur une attestation de votre employeur) puis saisissez-les manuellement sur le site Mon Compte Formation.

 

Pour les demandeurs d’emploi :

  • le montant de votre CPF couvre la totalité de la formation : il vous restera uniquement le matériel à financer si la formation le nécessite ;

  • le montant de votre CPF ne couvre pas la totalité de la formation :

    • vous pouvez demander un co-financement à Pôle Emploi (accord sous 15 jours);

    • si Pôle Emploi refuse, vous pouvez financer le reste vous-même, ou débloquer un bloc de compétence, et financer le reste en 10x ou 12x sans frais.

 

Exemple : Vous souhaitez vous inscrire à la formation du CAP Esthétique et vous avez 2000€ de CPF. La formation étant à 3240€, il reste à financer 1240€ en 1x sur le compte du CPF (ce qui n'est pas facile pour tout le monde). Si toutefois vous ne pouvez pas régler le reste à charge, contactez-nous afin de trouver un plan de financement.

Le Projet de Transition Professionnelle (PTP)

Vous êtes salarié du secteur privé, en cours de CDI, vous devez justifier :

  • d’une ancienneté à la date supposée d’entrée en formation de 24 mois minimum, consécutifs ou non, en qualité de salarié, quelle que soit la nature des contrats de travail successifs, dont 12 mois dans l’entreprise actuelle ;

  • d'être toujours en cours de CDI au moment de l’étude de votre demande de prise en charge financière par la Commission Paritaire Interprofessionnelle Régionale.

 

Vous êtes salarié du secteur privé, en cours de CDD, vous devez justifier :

  • d'une ancienneté de 24 mois minimum, consécutifs ou non, en qualité de salarié, quelle que soit la nature des contrats successifs, au cours des cinq dernières années, dont 4 mois (hors CDD particulier) consécutifs ou non, en CDD au cours des 12 derniers mois ;

  • du dernier contrat de travail en CDD ;

  • d'être toujours en cours de CDD au moment du dépôt de votre demande de prise en charge financière ;

  • que la formation débute maximum dans les 6 mois suivant la fin de votre dernier contrat ayant ouvert vos droits.

 

Par ailleurs, la formation peut débuter pendant votre contrat, à condition d’obtenir une autorisation d’absence de votre employeur.

Nous vous invitons à consulter le site Transitions Pro (anciennement Fongecif) qui accompagne les salariés et les aide à accéder à de nouvelles compétences pour assurer leur transition professionnelle.

PTP

Dispositif démissionnaire

Ce dispositif a été créé afin de permettre aux salariés souhaitant démissionner, pour se reconvertir, une sécurisation de leur parcours. Il permet, sous certaines conditions, de percevoir des indemnités d’Aide de Retour l’Emploi (ARE).

 

Entré en vigueur au 1er novembre 2019, le dispositif démissionnaire s’adresse à tous les salariés en CDI :

  • ayant au moins 5 ans d’activité continue chez un ou plusieurs employeurs ;

  • ayant un projet de reconversion défini et reconnu comme réel et sérieux.

 

Ce dispositif est accessible aux salariés en CDI du secteur privé qui justifient d’une activité professionnelle de 5 ans au cours des 60 derniers mois, à la date de leur démission.

 

L’activité professionnelle prise en compte peut être à temps plein ou à temps partiel, mais ne doit pas comprendre de période d’interruption, ni de congés sans solde, de congés sabbatiques ou de période de disponibilité.

Pour les auto entrepreneurs ou micro entreprises

  • Le FAFCEA (Fonds d'Assurance Formation des Chefs exerçant une activité Artisanale) finance les formations destinées aux chefs d'entreprises exerçant une activité artisanale. Vous êtes esthéticienne ou coiffeuse à votre compte, vous avez surement le droit à une prise en charge de vos formations (modules ou CAP Esthétique/Métiers de la Coiffure).

  •  

  • Pour plus de renseignements allez visiter le site du FAFCEA ou contactez-nous directement pour en discuter et monter votre dossier.

Pour les professionnels libéraux

  • Votre cotisation de Contribution à la Formation Professionnelle vous permet de bénéficier de la prise en charge par le Fonds Interprofessionnel de Formation des Professionnels Libéraux (F.I.F. P.L.), selon certains critères (thèmes et montants) qui peuvent être consultés sur le site du FIF PL.

  •  

  • Pour plus de renseignements allez visiter leur site la page dédiée aux procédures de prise en charge, ou contactez-nous directement pour en discuter et monter votre dossier.

nos formations qualifiantes (7)_edited.png
Surface grise

Prends ton
avenir en main

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Instagram
47.png